dimanche 19 juillet 2009

Six feet under

BHL a parlé, BHL a analysé et l'oracle délivre son verdict, le PS est mort.

La fulgurance de la pensée BHLienne n'a d'égale de nos jours que les éclairs d'Alain Minc et seule la prose de Loana semble atteindre un tel lyrisme.

BHL délivre donc son verdict, comme il le fait sur tous les sujets, sans que personne ne lui demande rien et se plantant toujours (tiens comme Minc) avec une constance extraordinaire.

Ce qui ressort de l'inteview du philosophe préféré des chroniques mondaines, ce n'est pas la mort du PS, mais bien que BHL fait partie de ce réseau de penseurs autorisés, claquemurés dans leurs tours d'ivoire, bouffis de certitudes et gonflés de leur suffisance qui contribuent à tuer la gauche médiatiquement.

Le gugusse à la chemise blanche savamment échancrée se déclare de gauche mais Guignolo revendique le libéralisme économique comme son pote Dani le Jaune.

Tous ces dindons, colonnes ouvertes dans la presse française qu'on voit déclamer à New York, poser à Kaboul, déblatérer à Sarajevo mais qui, oh, beurk des manifs ouvrières, jamais, c'est sale mon ami. Tous ces types sont les fossoyeurs de la gauche.

La libéralisation que tu continues de soutenir, tu ne la vois pas à l'oeuvre dans la crise économique actuelle ? Que t'inspirent les attaques contre le monde du travail, les licenciements qui se propagent plus vite qu'une grippe porcine ? Rien, tu préfères la jouer médiatique,Hemingway en bois, Malraux empaillé en t'inventant des guerres d'Espagne un peu partout, jouant les baroudeurs devant des caméras complices.

Fossoyeur de la gauche toujours quand tu reprends du service sur l'assimilation entre les nonistes et une bande de réacs fossilisés. Désolé, monsieur l'échevelé pseudo philosophe, être noniste à TON Europe, celle du marché, n'est pas être xénophobe, protectionniste ou autres de tes insinuations. On peut être pro européen et refuser cette voie de garage, rejeter l'idée que l'Europe doit être celle des marchés avant tout.

Marrant que de grands démocrates auto proclamés tel que toi, BHL, puissent négliger l'avis du peuple, exprimé par référendum. Tu préfères insulter les votants que t'interroger sur les causes de ce rejet.

Alors BHL, t'es gentil, tu reprends ton dictionnaire des citations (il t'a été fort utile dans cette interview du sniper sarkozien Askolovitch), tu arrêtes de te prétendre de gauche, tu vas au Modem, à l'UMP ou chez Cohn Bendit, en embarquant tes potes Valls ou autres et peut être que la gauche (et même le PS ), tout peut arriver, débarassée de sycophantes de ton espèce renouera avec ses racines.

Dans ton cas, Chateaubriand de bazar, Montaigne de pacotille, j'ai un cadeau pour le fan de citations que tu es "Il est incroyable que la perspective d'avoir un biographe n'ait fait renoncer personne à avoir une vie".


Allez, Bernard Henri, médite cette phrase de Cioran, ah, mais, non, tu l'as déjà fait, c'est pour ça que tous tes biographes ont été ignorés par la critique, alors que les auteurs d'hagiographies BHLiennes, eux, ont vu leur prose s'étaler partout
.

9 commentaires:

FalconHill a dit…

Le titre est divinement bien choisi...

Après, peut être qu'être de gauche ne veut pas non plus dire amen à tout ce que dit le dogme de Solférino. Je suis à droite, je me sens assez étranger à ce qui est dit Rue de la Boétie ou à l'Elysée...

Mais bon, au final BHL ne représenterait il pas uniquement et que BHL ? La une d'un canard du dimanche, ça fait un peu beaucoup pour du vide, non ?

Enfin, bon courage. Sincérement bon courage. Pas bon du tout ce qui se passe en ce moment... Pas bon du tout

Bonne fin de dimanche

Pat59 a dit…

Ah non Rébus, chacun ses poubelles, au MoDem on n'en veut pas non plus.
Marant le DHL avec sa sirène Ariel. Je connaitrais pas l'oiseau à l'entendre j'aurais juré qu'il faisait partie de l'UMP... qu'il se dise de gauche, je présume qu'il pense à la gauche style Kouchner ?
Un ami comme lui est comme Brutus pour César, le prolo en Rolls et Rolex enfin comme disait son copain si t'as pas une Rolex à 50 balais t'a raté ta vie.

peuples a dit…

excellent titre, Rébus.

Monsieur vit à l'Hotel toute l'année. tu vois le genre d'intello. qui me fout la gerbe.

Olive a dit…

Pour le titre je parle pas assez anglais.

Sinon comme Pat, j'aurais pensé BHL plutôt UMP, mais bon.

Comme le PS part en couille, on en est pas à un nul de plus.

rébus a dit…

Six feet under, c'est le titre d'une excellente série américaine, massacrée par le doublage français et sa diffusion sur France 2n je te la conseille en VO sous titrée, ça se trouve en DVD ou sur les trackers torrent (pied de nez à hadopi) ça vaut le détour.

C'est également (d'où le titre de la série), la profondeur d'une tombe.

Falcon Hill, exact, être de gauche ne siginifie pas d'avaliser toutes les conneries pondues par Solferino, et heureusement. Bhl ne représente que lui et une certaine pseudo élite, si ce gus est notre phare de la pensée contemporaine, ne pas s'étonner de l'état de la société.

Peuples, pas qu'à l'hôtel, il a aussi une jolie propriété à Marrakesch comme beaucoup de nos z'heureux larrons politiques, finances and co.

Pat, oui, la gauche version Koucouche, totalement de droite

b.mode a dit…

Six pieds sous terre.. C'est là que se situe le propos de BHL... Comme celui de Finkelkraut, de Kouchner ou de Claude allègre...

rébus a dit…

B.mode, belle brochette que tu cites là

HERMES a dit…

Excellent! Et d'ailleurs Narcisse a-t-il quelque chose à dire? Non. Son domaine c'est l'exhibition du Moi.

Olive a dit…

Merci Rébus pour ton explication