mardi 14 juillet 2009

Amara veut une table ronde des rappeurs

Orelsan n'en finit pas de faire parler de lui, voilà que l'inexistante Fadela Amara profite de la pause vacancière de collègues plus médiatiques qu'elle pour réclamer une "table ronde des rappeurs".

Chrétien de Troyes va faire des bonds dans sa tombe, je n'ai jamais imaginé Lancelot sortir à Guenièvre la délicate prose orelsannienne dont M. nous présente un florilège.

Mais passons, le problême de cette table ronde c'est qu'elle revient finalement à vouloir établir ce que l'on peut ou ne peut pas dire.

Quoique l'on puisse penser du rap, ou d'autres genres, l'État n'a pas à s'immiscer dans le "processus créatif", il n'a pas à définir de contenu.

Accepter ça, c'est accepter une aseptisation, un retour de la censure.

Qu'Orelsan ne soit pas Rimbaud, c'est un fait,mais pour revenir à la censure made in France, rappelons q'elle a permis d'interdire le Déserteur de Vian, que Brassens s'est attiré les foudres de bien pensants de l'époque et la liste est longue.

Guère envie de voir la France se mettre au niveau des ligues puritaines US lorsqu'elles réclament la tête d'un Manson ou, par le passé organisaient des autodafés des disques des Beatles.

Ce n'est pas comparable ? Le message n'est pas le même ? peut être, mais la démarche est là.

À partir de quel moment un texte est-il acceptable ? Ce que prône Orelsan m'est insupportable, mais, censurons le, lui ou d'autres, et quels seront les prochains, où va-t-on placer le curseur ?

Le censuré imaginaire de la Rochelle n'est jamais qu'un Bigard du rap, il a touvé un créneau porteur et l'exploite. Vaut peut être mieux s'interroger sur ce qui, justement, rend ce créneau porteur.

Pour ceux qui voient dans le rap un mouvement écho d'un malaise social et dénonciateur de la société, là, je me marre.

C'est vrai pour les ancêtres comme NTM, par exemple, la plupart de leurs descendants, s'ils dénoncent le système, en adoptent tous les codes en parallèle, bling bling, adoration de la thune, machisme et autres. Pas un hasard si dans le rap actuel, seule Keny Arkana m'intéresse (il y en a peut être d'autres, mais je ne suis guère client de rap)

Les appels à la révolte en musique, c'est pas neuf, souvenez vous des Bérus. Le trait d'union avec NTM ou Keny Arkana, c'est que ce n'était pas des appels à une violence gratuite, une révolte sans but. Il y avait un message social, on pouvait cramer des poubelles, comme on crame des voitures, mais il y avait une volonté de changement.

Pour les paroles débiles, je me souviens d'avoir adoré à l'époque Gogol 1er et son si poétique "J'encule".

Donc, non, madame Amara, votre idée de table ronde, merci, mais c'est n'importe quoi.

Petit rajout, gràce à Marc Vasseur et Kamizole, j'ai compris l'attitude de Jean Louis Foulquier. Ce monsieur, que je trouvais plutôt respectable auparavant es ttout simplement engagé côté UMP dans sa région. le côté service commandé de l'affaire tendrait à se confirmer. Comme le laissait de toute façon deviner la promptitude de Fredo "pittbull" Lefebvre à sauter sur le nonos'

Pas grave tout ça, bientôt, l'écoute des oeuvres de Jauni sera obligatoire, tampon UMP approuvé sur les pochettes.

10 commentaires:

Aliciabx a dit…

D'accord avec toi. Amara a de bonnes intentions mais elle ne comprend pas (encore) qu'elle s'insinuerait dans la créativité.

Olive a dit…

C'est vrai que le gouvernement devrait aussi censurer des gens de l'UMP comme Lefebvre qui parle aussi mal que les rappeurs créatifs eux au moins.

Pat59 a dit…

Du grand n'importe quoi comme d'habitude, voilà encore un truc urgentissime.
Rap, Rock n'roll... de Brassens en passant par Brel jusqu'au Jauni et Sardou, tous ont eus à un moment où un autre des chansons engagées, bon certaines limites dans le langage sont dépassées actuellement, mais tous ont fait de la tune avec... et ce n'est pas Jauni Alité qui me contredira.
Comme tu dis bientôt Jauni obligatoire, lorsqu'on sait que c'est Naboléon qui a sussuré le nom de celui-ci pour le concert à la Tour Eiffel, pourquoi pas Renaud ? Remarque on avait le choix entre lui et Mireille Mathieu...
Allez en coeur Les milles colombes...

Le Volontaire a dit…

Le dernier album de Keny Arkana c'est quand même un peu beaucoup de la grande théorie du complot non? Bon sinon moi aussi j'entend des choses intéressantes mais je ne me souviens plus des noms ...

La république du peuple a dit…

D'abord il n'y a jamais eu de censure ! ce sont les roquets bien mals placés de l'UMP qui déforment la réalité . .. Une région est libre de subventionner qui elle veut , elle ne censure rien pour autant

.. quant au pauvre Lang , on voit là la manoeuvre ..encore une occas pour enfoncer le clou envers les concurrents .. la guerre fraticide au PS continue ! ..pitoyable !

Et la table ronde ! .. pff ! ..du cirque ! ..comme si y'avait à fixer des régles de pensées , dans la création, fusse -t-elle parfois médiocre ! .. du vent , rien que du vent , juste pour dire quelque chose ! ..

s'il y a table ronde à faire , c'est sur des sujets bien plus sérieux !... mais le propre de ce gouvernement c'est de réagir sur m'importe quoi, parce que c'est médiatisé ! ..c'est comme les chiens mordeurs ! ...

Jamais rien sur les choses qui dépendent réellement de la politique , mais de la com sur l'émotion de faits divers ! ...c'est vendeur électoralement !

Une façon de déduire que les français sont de vulgaires cons , manipulables ...ce qui n'est pas tout à fait faux ! ...

Car lancez deux sujets , un sur celui ci , et un sur le chomage , c'est la rubrique des faits divers qui succitera le plus de réactions !

je suis de plus en plus persuadé qu'il va falloir un permis de voter , si l'on veut sortir de la décadence grandissante que subit ce pays , suite à ces irresponsables ! ( je nomme une bonne partie du corps électoral , et ces politicards qui profitent du manque de maturité politique de ces électeurs )

des pas perdus a dit…

Foulquier vieillit très mal, je me rappelle qu'il n'avait pas été solidaire avec le mouvement des intermittents...

Quant à la censure, je suisbien d'accord avec toi.

rébus a dit…

La Fleur, pour les 2 sujets, c'est exact, et c'est ce que je disais dans un billet précédent.

Pas perdus, j'avais oublié le Foulquier des intermittents

Le Volontaire, je n'adhère pas nécessairement à tout les discours de Miss Arkana mais elle a une démarche politisée, et un engagement, ce qui la différencie de pas mal d'autres dans ce créneau.

Pour Orelsan, aussi beauf soient ses textes, utiliser cette affaire pour légitimer un retour d ela censure me parait limite et surtout, c'est l'opportunité que beaucoup à droite attendaient

Etiam Rides a dit…

Moi, quand on me montrera un mec qui, après avoir écouté une chanson d'Orelsan, sera aller tabasser sa compagne, je me préoccuperai de lui.

En attendant, je continuerai de m'en préoccuper comme d'une guigne, de la même façon dont je me contrefous du rock identitaire dans lequel les bonnes âmes pourraient aller chercher matière à indignation.

Quand on commence à réclamer l'interdiction de ce qui nous choque pour la simple raison que ça nous choque, on s'engage dans une voie aussi longue que sinueuse...

rébus a dit…

Etiam, je serai assez d'avis de laisser Orelsan à son néant.

Le rock identitaire, un rassemblement aurait eu lieu il y a peu, les appels à boycott ne font que faire de la pub à ces types, qui peuvent ensuite se prendre pour des martyrs

Tu n'es pas passé loin du point Raffarin,non, sur ta dernière phrase ? mais entièrement d'accord avec toi sur les éventuels suites à des interdictions

Le Volontaire a dit…

@rébus Oui je comprend je pense pareil