lundi 21 septembre 2009

Pour un internet libre et ouvert

Internet doit être un réseau libre et ouvert, non censuré, où l'information doit pouvoir circuler librement et être accessible à tous, le net doit être l'agora moderne, ou chacun peut s'exprimer.

C'est en tout cas la position défendue par les États Unis, celle prônée par Obama pendant sa campagne, involontaire entartage international de notre Toupti 1er, chantre du Net émasculé, vide comme un édito du Figaro et ne servant guère que de passe plats aux grandes enseignes de la culture prédigérée mais chère payée.

En sarkozie, quand un ministre déclame du Maurice pêté au comptoir, plutôt que de se préoccuper de sa beaufitude et de son racisme prégnant, toc, la foudre s'abat sur Internet, lieu de divagation et de propagation des rumeurs les plus diverses et dégueulasses. Un marchand de disques, patron d'un ex journal de gauche et auteur de rapport servant ses intérêts peut, sans ciller, parler de tout à l'égout de l'information, d'autres voient en certains internautes des collabos en puissance, un ex journaliste de gauche, au patronyme aussi court que ses idées, devenu, par adoubement carlabruniesque, directeur de croisière du paquebot France Inter y voit un refuge de salauds, antisémites et autres insultes qu'il affectionne particulièrement dans sa monomanie.

Les plus "grands" éditorialistes de France et de Navarre, pour la plupart spécialisés dans l'anulingus présidentiel ou gouvernemental, entonnent alors martialement l'air de la régulation.

Un bon internet est un internet au pas, aux ordres, un internet où le sémillant Frank Riester, garagiste de son état mais promu pour ses talents d'aboyeurs spécialiste es hadopi peut faire caviarder ses propos et remplacer des expressions qui pourraient fâcher par une vérité officielle plus lisse, comme au bon vieux de l'URSS de Staline.

À quand l'opinion des Duhamel et autres phares de la pensée sur ce "petit" message venu des États Unis ?

Au passage, sur la liberté du Net, lu ici,après Juan il y a peu, c'est au tour d'H16 d'avoir des problêmes sur son blog. H16 est un affreux libéral mais le bonhomme a du talent et , même les libéraux à poil dur peuvent s'exprimer (même si on n'est pas obligés de partager leurs analyses).Ceci dit, sans crier à la censure, il semblerait s'agir d'un problême technique

18 commentaires:

des pas perdus a dit…

ça risque de devenir la prochaine bataille pour la défense de la liberté d'expression.

Disparitus a dit…

Bel appel

FalconHill a dit…

Je cite avec plaisir ton appel à cet internet, que j'aime bien.

Par contre, n'allons pas fantasmer des choses... H16 n'a pas été victime d'une quelconque censure, et comme tu le dis bien, c'est un problème technique.
Et tu as raison, lui et Juan ont tout deux du talent.

Bonne semaine à toi

FalconHill a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Nicolas a dit…

Pareil que le faucon : H16 a eu un problème technique. C'est tout. Faut arrêter d'appeler au complot...

Rébus a dit…

Ben oui, c 'est aussi ce que je disais,non ?

FalconHill a dit…

Rébus, c'est ce que tu dis, et c'est ce que je relève.

Par contre, je redis aussi que je signe avec plaisir ton très bon appel.

bonne journée

Aliciabx a dit…

En tous cas, il est bon d'être vigilants.
Et ce genre de relais prouve que la solidarité fonctionne.

La fleur a dit…

Le bon internet , le modéle , l'exemple à suivre c'est çà :

http://jeunessarkozystes.fr/

Vous y découvrirez toute la bonne culture et la grandeur de la France, selon la pensée Sarkozyste

Val a dit…

Agora moderne...Jolie image. ;o)
Malheureusement la fracture numérique est bien réelle et tout le monde n'a pas accès à cet espace de liberté (enfin, libre pour combien de temps, ça...). Sans parler du temps nécessaire, qui se réduit comme peau de chagrin grâce à nos chantres du "travailler plus pour mourir plus vite"...
Le sénat valide hadopi 2... Il et temps de fourbir les claviers.
Mais le net a des ressources que ces boeufs ignorent... A nous de bouger.

La fleur a dit…

" A nous de bouger."

..mais pas avec les claviers : dans la rue ! .. et si possible , pas bêtement sous les " slogans " conventionnels et corporatistes de la CGT , et autres sbires du même type, qui ont baissé pavillon, ..ignorant tout des problémes de société.

Olive a dit…

C'est clair qu'en france, la liberté d'internet commence à agacer du monde, hier soir il y a avit une émission avec Calvi qui a traité ce sujet, et apparement droite ou gauche cela les gêne de se retrouver épiés et diffusés sur le net.
Vive la liberté

Val a dit…

Je suis d'accord pour la rue, mais ne pas sous estimer les claviers. Beaucoup se moquent ouvertement de ce que l'on fait derrière un ordinateur (je ne dis pas ça pour vous, je le précise), en croyant qu'il n'y a que ça... Malgré tout, les claviers permettent à des gens qui ne se seraient pas rencontrés autrement de communiquer et de fédérer des luttes. ca permet aussi de s'informer, de faire des comparaisons de sources. Certaines actions dans la rue sont parties du clavier.
après, pour la bannière "internet", ça risque d'être difficile à mettre en place, mais pourquoi pas ;o)).

Sinon, si ça les gêne de se retrouver sur le net, ils n'ont qu'à être transparents et en accord avec leurs idées...C'est sûr que Hirsch se bidonnant en parlant du rsa qui est sa création, ça donne une idée du personnage... N'ont qu'à dire leur conneries dans la sphère privée, chez eux... Ou,que leur cerveau soit en accord avec leur bouche. difficile pour des politiques, pour qui la notion de service du peuple n'est qu'un lointain souvenir...

Fred de Roux a dit…

Bonjour Rébus,

Tes articles sont toujours aussi excellents et pointus. Je ne regrette qu'une chose : ne pouvoir m'y promener plus souvent (manque de temps chronique - sans jeu de mots).
Tu ne mâches pas tes mots et je partage ton point de vue quant à l'internet. Dommage qu'on ne soit pas du bon côté de l'Atlantique...

A bientôt Fred

Pat59 a dit…

Sans crier "au loup", il n'est pas mal de se soucier des problèmes que rencontrent les blogs dits "d'oppositions" sinon insidieusement la fermeture de ceux-ci se fera dans l'indifférence totale sans que personne ne soit au courant.

Bon des "pannes" cela existe aussi, voir seulement qu'elles ne soient pas répétitives pour certains seulement.

C'est certain que le net a son meilleur et son pire, à nous de faire le tri.
Amitiés
Pat

La fleur a dit…

A vAL

C'est vrai que le clavier , çà peut être une prise de conscience , pour se rendre ensuite .. dans la rue .

j'en disconviens pas ...

Mais la lutte n'est palpable , pour le pouvoir que si elle se déroule dans la rue , c'est ce que je voulais dire.

La fleur a dit…

PS .. encore pour Val ..

et je ne suis pas sur que tous ceux qui appellent à la lutte , sur leurs blogs , y participent à chaque occasion dans la rue , eux mêmes.. d'ou un certain scepticisme de ma part envers le dit clavier.

Val a dit…

Certes. ;o)
Je pense que c'est complémentaire. L'idéal est de pouvoir concilier les deux, mais ce n'est pas toujours facile. Bref...
L'essentiel est de lutter chacun à son niveau et de ne pas baisser les bras.
Pour revenir sur le sujet du billet, le net est vraiment en danger. heureusement nous avons des talents qui permettront je l'espère de s'opposer à ce cassage d'un des derniers espaces où l'information circule.