samedi 5 décembre 2009

Manif de collectif de chômeurs

Aujourd'hui avait lieu, à l'initiative de collectifs de la lutte contre la précarité, des manifs de chômeurs et précaires.

C'est quoi un chômeur, c'est quoi un précaire ? Un peu comme le Monstre du Loch Ness, on en entend souvent parler, tout en les voyant très peu.

Quand on montre un chômeur à la télé, c'est toujours de façon voyeuriste, misérabiliste, on cherche le spectacle, la larme facile ou la commisération façon dame patronnesse, tout en sélectionnant des cas suffisamment particuliers pour empêcher l'identification. Ainsi, à l'heure où le chômage explose (mais n'est ce pas le cas depuis les années 70 ?), le chômeur reste une espèce à part, il est autre, le téléspectateur, quand bien même il compte certains de ses oubliés du marché du travail dans son entourage, peut finir sa digestion tranquille, il n'est pas concerné, pas à lui que ça arrivera.

Le chômeur est tellement autre que les propos racistes et innacceptables d'un maire UMpiste, en plein dérapage bessonesque peut changer de cible, se défaussant lâchement sur les RMistes, chômeurs (englobant également les retraités, pour tenter de faire passer sa triste saillie.

Quoi de plus normal dans un pays ou le chef de l'État est parvenu au pouvoir en utilisant les ficelles peu subtiles de la stigmatisation de ces populations fragilisées, victimes d'un système soudainement transformées en coupables.

On recourut même la fable des 500 000 emplois non pourvus, le sous entendu saumâtre chômeur=faignasse ; curieusement, ces 500 000 emplois n'ont jamais pu être identifiés, disparus peut être dans les bulles du Fouquet's, ou mieux enfins occupés grâce aux mesurettes tant vantées et si peu efficaces de l'inutile (et pourtant tellement autosatisfait) Laurent Wauquierz.

À l'heure actuelle, on nous serine que le PIB aurait légèrement augmenté, que timidement la reprise poindrait, il n'en reste pas moins que la progression du chômage risque encore de durer et qu'aucun plan réel pour améliorer les conditions de vie des chômeurs, faciliter, par la formation entre autres, leur retour à l'emploi n'est dans les cartons.

Ce n'est pas la multiplication des contrats d'une heure ou deux, des CDD de 8 jours et autres arnaques qui permettra une amélioration.

De cela, notre gouvernement n'a cure, ce qui serait presque logique pour un gouvernement de droite, mais nos vaillants syndicats s'en foutent tout autant, ils ne sont que des syndicats de travailleurs, statut perdu par le nouveau chômeur, celui ci n'ayant dès lors plus d'intérêt pour les officiels de la protestation mollasse et réglementée.

Il faut donc saluer l'initiative de ces collectifs et souhaiter une meilleure organisation des chômeurs et précaires pour peser, par leur nombre, sur la politique de ce pays, tout en se cachant pas que l'on n'est pas en face d'un bloc uniforme, homogène, le seul point commun de toutes ces personnes étant les difficultés qu'elle traversent.

8 commentaires:

Olive a dit…

J'approuve cette manif, car dans notre beau pays le nano-président n'a rien prévu pour les aider, car en plus le pôle emploi un bide mais pas étonnant, c'est du Sarko.

Il est où le plein emploi ?

Je pense aussi que le chômage va continuer à progresser.

Faudrait même être solidaire d'eux et à une prochaine manif descendre dans la rue avec eux.

segolin a dit…

Le jour ou les petits salariés
ouvriers ,handicapés,retraités et
jeunes se joindront à ce mouvement
ça sentira bon pour la democratie!
et le petit sera coi.....

timbur a dit…

Rébus a écrit :
"mais nos vaillants syndicats s'en foutent tout autant, ils ne sont que des syndicats de travailleurs, statut perdu par le nouveau chômeur, celui ci n'ayant dès lors plus d'intérêt pour les officiels de la protestation mollasse et réglementée."

Par souci d'honnêteté, rappelons que la "CGT-Chômeurs" existe et qu'elle fait partie des appelants au mouvement.
Ne mettons pas tous les syndicalistes au chômage ! ^^

Val a dit…

"Ce n'est pas la multiplication des contrats d'une heure ou deux, les CDD de 8 jours et autres arnaques qui permettra une amélioration".

Certes ;o). Mais par contre ça joue plutôt bien le rôle de camouflage du réel chômage, style "vous voyez le chômage baisse nous avons x mille "retour à l'emploi" ce mois ci..."

Foutus bouffons...

Pat59 a dit…

Je me pose la question, les 50 % de chômeurs nouveaux sont des feignasses aussi ? Pourtant ils faisaient partis des gens qui se lèvent tôt jusqu'à il y a peu, des à qui on avait promis travailler plus pour gagner plus...
Encore un foutage de tronche, vive cette manifestation.
Amitiés
Pa

phil a dit…

La France a besoin de nous. Bientôt 3 ans de Sarkozysme et la France s'enfonce inexorablement dans les inégalités.
Debout la France.

des pas perdus a dit…

Bien dit, il faut saluer ces courageux chômeurs qui battent le pavé et relèvent la tête ! Résistance !

Eric citoyen a dit…

La seule solution ... c'est le blocage complet !!!

@ +

Bésitos