lundi 30 novembre 2009

Petites phrases de campagne

Le supposé président de tous les français a donc décidé de sortir de ce rôle, qu'il n'a jamais tenu, pour endosser ses habits de chef de clan. Sarkozy fait campagne pour les régionales, il ne préside pas un pays (vu son efficacité, on devrait d'ailleurs s'en réjouir), il lance un parti à l'attaque.

Le résident de l'Élysée n'est finalement qu'un candidat permanent, plus efficace lorsqu'il harangue les foules, invective ses opposants et se lave les mains de son propre bilan que lorsqu'il gouverne.

Ce type est d'une audace formidable lorsqu'il ose, sur le ton de la question, parlant d'autres partis, une saillie telle que "savent-ils qu'il y a du chômage ?". Ben oui, mon gars, tout le monde le sait d'ailleurs, à part les Wauquierz and co qui n'hésitent jamais à se gargariser de leurs très imaginaires succès.

Pour continuer dans l'indécence, notre Badinguet moderne accuse les socialistes d'agiter le spectre du FN. Morceau de choix, très gouteux quand on songe que les sbires du nano courent après leur identité nationale, joli os à ronger qu'ils disputent...au FN justement.

Autres personnages à faire taire d'urgence, le motodidacte, quand il réclame le courage d'augmenter les (très hauts) salaires (pour le coup, celui de Proglio) ainsi que l'insupportable Bertrand, ce type, jurant, croix de bois , croix que de fer, que les régions qui auront l'intelligence de voter pour l'UMP ne verront pas , contrat de confiance façon Darty à l'appui, leurs impôts augmenter.

Il est bien connu que l'impôt, c'est le truc de la gauche, pas de la droite, eux, c'est plutôt l'introduction de taxes mais, non, rien à voir, hein.

Faudra m'expliquer comment la suppression de la taxe professionnelle sera compensée, mais chut, ce sera après les régionales, certainement.

Sinon, on apprend de ci delà que l'inflation repart, que notre police nationale, remplacée à terme par des milices et des caméras, se déballone quand il s'agit d'arrêter des jeunes Pop.

Bon, je n'ai pas parler des minarets suisses, allez voir chez quelques confrères, ils en parlent.

5 commentaires:

Olive a dit…

Sarko juste bond à parler maisz pas à agir efficacement.
Comme tu dis, il est être en campagne, comme si il y avait pas autre chose de plus important en France.
On va le croire, que les régions ump ne verront pas leur impôts augmentés, c'est normal se sont surtout les maires et département qui gère le plus les budgets.
Espérons qu'ils prendront une belle rouste, mais le français étant bête, ils voteront ump.
En Sarkozie, il y a pas de honte à faire augmenter les salaires honteusement, surtout pour un ami Proglio ou bien le personnel des ministères on vu leur pouvoir d'achat augmenter.

Amitiés

Pat59 a dit…

Je ne sais pas comment vous appelez cela, mais moi, un sous entendu du genre si vous ne votez pas UMP vos impôts vont valser... je l'appèle tout simplement du chantage et d'après la loi, c'est punissable de la taule...
Toupti prend encore les autres pour des cons, même dans son camps, vu qu'il monte aux barricades en lieu et place de la fiotte de Bertrand, c'est qu'il le juge incapable comme président de ce parti godillot.
Et le faux derche de Bertrand de savonner tout azimut en lèchouillant la raie du FN en même temps que celle plus profond de son maitre lui quand il rentre sa femme lui dit qu'il faut qu'il arrête de manger du chocolat...
Amitiés
Pat

des pas perdus a dit…

Je crois Sarko par cette suppression veut contraindre les collectivités à réduire leurs personnels...

Une rgpp imposée... sorte de décentralisation à l'envers. C'et le baudet du Poitou qui doit manger son chapeau !

segolin a dit…

Dans les années 70 il y a eu le
clan des siciliens ,maintenant avec
besson ,hortefeux ,les balkani ,les
Lefebvre et paillé c'est le clan des Miliciens !
Scusi , j'etais absent ces temps çi pour cause d'amour ,ce que je suis appelé à vivre en ce moment je
le souhaîte à tout le monde!
Amitiés Marc

Lucien a dit…

Bonsoir Rébus,
J'imagine assez Sarko en Kilt tricolore en train de haranguer la foule debout sur une table pour qu'on le voit et pronant les valeurs des milices, de la droiture, de la Nation ou de la surveillance par caméras panoramiques ... un vrai cauchemard.
Amitiés
Béa et Lucien