mardi 25 janvier 2011

Euthanasie, Marie Thérèse m'a tué

Le très catholique, et encore plus transparent, Fillon avait déjà annoncé son opposition à l'euthanasie, suivi aussitôt en ce sens par l'ectoplasme Bertrand (on se demande encore ce que vient foutre ici l'opinion du ministre du travail, même s'il fût jadis à la Santé)et voilà qu'une sénatrice a entièrement détricoté le projet d'une loi encadrant l'euthanasie.

L'euthanasie est un débat sociétal qui, sondages à l'appui, intéresse les français. Mieux encore, ils y seraient favorables à 94%.Pas grave, une nouvelle fois,le fait du prince, ou des princes, a frappé.

C'est niet, ressortons donc la vieille lune des soins palliatifs, quand bien même ce n'est qu'une façon d'éluder la question.

On ne gouverne pas (enfin, on ne devrait pas) en fonction des sondages, certes, et l'abolition de la peine de mort en est l'illustration parfaite mais enfin, la conviction personnelle, à elle seule, ne peut prévaloir contre une volonté (ou son esquisse)populaire.

Du reste, si les sondages ne prouvent effectivement rien, pourquoi ne pas organiser un référendum sur ce thème (et ne pas s'asseoir sur le résultat comme en 2005).

Au lieu de ça,une loi qui était attendue passe purement et simplement à la trappe, vidée de sa substance. Que Marie Thérèse Hermange,à l'origine de l'amendement vidangeur, soit une catholique zélée, membre de la COMECE,n'a , bien évidemment aucun rapport avec cet escamotage de débat.

Parait que nous sommes dans une république laïque, ces deux mots ont dû, sans prévenir, changer de signification.

9 commentaires:

Dave Neve a dit…

Vous avez des tuyaux et des fils qui sortent de partout et Le Pape, Fillon et Xavier Bertrand vont vous dire que c'est Dieu qui décide quand le moment est venu!!!

romain blachier a dit…

sont gonflés ces "libéraux" sauce UMP qui ne laissent même pas les gens choisir leur mort.

Rébus a dit…

Dave, exact, c'est ce que l'on ressent de ces déclarations, mais, ces croyances, si elles sont leur affaire, n'ont pas à être mises en avant et à primer sur les volontés individuelles.

Romain, apparemment leur "libéralisme"a des limites (et rejoint souvent le conservatisme)

Critique-politique a dit…

Il me semble que Bertrand est aussi Ministre de la Santé non ?

Dave Neve a dit…

Salut

Bah oui et en plus, il était chargé de la caisse de maladie assurance et il a remboursé les frais pour le Mediator

http://londoncalling0033.blogspot.com/

Le Mousquetaire des Mots a dit…

Mais, très cher, notre calendrier pour une république est plutôt catholique, non ? Hormis quelques armistices ici et là, il n'y a quasi que des fêtes religieuses tout au long de l'année. C'est tout juste si le 14 juillet n'est pas empreint de bondieuserie...

timbur a dit…

Bon allez, ça suffit l'assistanat ! Au boulot !

Anonyme a dit…

entierement d'accord, au boulot !!!!!

timbur a dit…

Moi de toute façon, si je n'ai pas au moins un billet par semaine durant les six mois qui viennent, je vote qui-vous-savez en 2012 !