jeudi 21 janvier 2010

Pas de double salaire pour Proglio

Il y a des jours où la vie de grand patron français est dure, doublement dure quand ce même grand patron voit, malgré son infinie compétence ( dixit les Woerth, Lefebvre et autres marionnettes médiatiques ), son train de vie être amputé de 450 000 euros.

450 000 euros pour vous ça veut dire beaucoup, mais pour Henri l'éléctricien, c'est un détail.

Proglio, l'homme aux deux casquettes, ne viendra pas hanter les restos du coeur suite à cet "incident de parcours", il se contentera d'un simple salaire de 1 600 000 euros.

Pour la petite histoire de ce renoncement, il semble qu'il vienne de Proglio " lui même". Quelle grandeur d'âme, quel exemple d'abnégation, que voilà un beau serviteur de la France, n'hésitant jamais à faire passer les "intérêts supérieurs" du pays, et des groupes qu'il dirige avant les siens. C'est tellement beau que ma vue se brouille presque.

Un ban pour Proglio et aussi pour Sarkozy, intervenu personnellement dans cette affaire pour faire entendre raison au premier nommé (mais alors, ça ne vient pas tout à fait des réflexions personnelles de Riton l'éolien ?).

Qu'importe que le ban et l'arrière ban de l'UMP ait défilé ces derniers jours pour défendre le cumul des rémunérations et des postes chez Véolia et EDF,Sarko, au risque de ridiculiser des affidés qui ne sont plus à ça près, se forge, ou tente de se forger, une dimension sociale (hum). Posture à laquelle l'approche des régionales n'est certainement pas étrangère.

La question à se poser est maintenant ce qu'a pu obtenir proglio pour se faire plus conciliant.

Sarkozy n'a certainement pas déposé une tête de cheval fraichement coupée dans son lit, on connaît les tendres égards qu'il a vis à vis des sérénissimes altesses du CAC.

Petite idée, Henri aurait obtenu quelques assurances présidentielles dans le duel qui l'oppose à Anne Lauvergeon et Areva ? Enfin, c'est juste une idée

9 commentaires:

timbur a dit…

...D'autant qu'à la rigueur, la question de savoir combien de pognon il gagne a beaucoup moins d'intérêt que la gestion des conflits d'intérêts à venir entre EDF et Véolia.

TendrePoison a dit…

Bonne année à toi aussi (bon il te restait qd même encore une dizaine de jours lol)

Pat59 a dit…

Un petit tour de passe passe, on transfère du salaire (jetons de présence) en autre chose, mais je veux bien parier mon smic contre son salaire que rien n'a été changé...
Amitiés
Pat

danielle a dit…

contente de te revoitr

des pas perdus a dit…

Bien dit, et en plus dans cette histoire, ce scandale en cache d'autres...

Eric citoyen a dit…

Soyons rassuré il va avoir une retraite chapeau !

Il y a des baffes qui se perdent

@ +

Bésitos

segolin a dit…

T'inqietes pas Rebus ,tout ça c'est
du vent! son double salaire il le
touchera sous forme de prime non
imposable! je fais fais confiance
au duo de Bercy ,le baron de Woerth
et la marquise Lagarde pour nous
faire avaler la pilule!
Maintenant c'est plus des coups de
pied que meritent ce gouvernement
mais des coups de casque!!!!
Vivement 2012 qu'on balaye cete
chienlit....
Don marco segolin (celui qui ne
signerai pas comme celà serait un
imposteur) qui te salue

Agnès a dit…

Complètement d'accord avec Timbur ! C'est ce qu'il y a derrière qui est le plus grave.

tingting a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.